Saison culturelle Les rencontres du Carladès : « ZONE LIBRE »

Par 19 octobre 2020 A la Une, Actualités
Pain béni
De et par Ornella mamba
Mise en scène Valentine Cohen / Cie Mata-Malam
Ornella Mamba, jeune femme congolaise, comédienne, maman, activiste, nous livre dans son 1er texte « Pain Béni », des fragments de vie entrecoupée par les violences rencontrées sur le chemin. Désirs, enfance, illusions, visions, prises de conscience, cauchemars enfantent une parole décousue, une langue singulière et plurielle, un voyage dans l’intimité publique. Il faut dire vite mais le dire quand même. L’école de la République, les indépendances volées, le fleuve Congo, les corps rejetés de la Méditerranée… la démesure… S’autoriser à déformer cette langue qu’on nommerait théâtrale, pour dire l’agonie du temps… pour se guérir (peut-être), exorciser (sans doute).
Ornella Mamba est née dans le Kasaï en République Démocratique du Congo dans une famille passionnée d’art. Son père est auteur compositeur et producteur de musique. Elle étudie les Arts de la scène à l’Institut National des Arts de Kinshasa. Elle joue, notamment, dans des créations mises en scène par Dieudonne Niangouna, Don Diège Nankaka, Philip Boulay, … elle est fondatrice du «collectif PourQuoiPas? » avec lequel elle met en scène et joue « Jaz » de Koffi Kwahulé, «Sodome ma douce » de Laurent Gaudé… Elle porte des projets engagés en direction des femmes et bien sûr au sein de Mata- Malam, mise en scène par Valentine Cohen.
De et par Valentine Cohen
Mise en scène Mercedes Sanz / Vidéo Erwin Chamard/ Cie Mata Malam
« …Vas-tu au théâtre pour te stimuler intellectuellement? Vas -tu au théâtre pour te stimuler sexuellement? Comment mettons-nous fin aux systèmes génocidaires?… Je serai infidèle à mes peurs. Je bafoue la contingence. Quitter nos habitudes et nos désirs anciens. Lorsque nous quittons tout, qui est alors le guide ? »
Et nous devînmes infranchissables! traite du chaos individuel et collectif et des alternatives possibles. Une femme, échantillon humain, s’engage, dans une célébration du questionnement, afin d’atteindre à nouveau la lumière. Traverser l’obscurité . Les questions cognent pour accompagner la transformation possible.
Valentine Cohen est comédienne, metteuse en scène, autrice. Elle est développeuse de projets artistiques, au niveau européen et international (notamment avec l’Afrique de l’Ouest) principalement au sein de sa compagnie, Mata-Malam . Elle a présenté son travail en France (Théâtre Paris Villette, Rond-Point, tournée nationale , Avignon, Aurillac…) e, Bulgarie, Italie, Bénin, Burkina Fasso, RDC et Congo,…Elle intervient dans des écoles de formation de l’acteur et de stages à destination de professionnels ainsi qu’ en master de théâtre à l’Université Bordeaux Montaigne. Son texte « La mémoire-mère du corps enchanté » vient de paraître aux Éditions non verbales. Elle est directrice artistique du festival pluri disciplinaire « INDUCTION » en Gironde.