Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations

Depuis le 1er janvier 2018 les EPCI à fiscalité propre sont compétentes en matière de gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI) conformément aux lois MAPTAM et NOTRe.

Dans le Cantal une entente s’est formée entre les trois intercommunalités du bassin versant de la Cère amont (Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac, Communauté de Communes de la Châtaigneraie Cantalienne et Communauté de Communes de Cère et Goul en Carladès) pour permettre une gestion optimale des milieux aquatiques à l’échelle hydrographique. Elles vont conduire une étude sur le bassin versant « Cère amont », qui comprendra un diagnostic puis un cahier d’actions visant à la préservation de la ressource, la protection contre les pollutions et contre les inondations, et la lutte contre l’imperméabilisation des sols

La rivière Cère prend sa source à Font de Cère, entre le Plomb du Cantal et le Puy Griou avant de traverser plusieurs villes comme Vic-sur-Cère et d’Aurillac et voir son cours barré par le barrage de Saint-Etienne-Cantalès (600 ha), 80 kilomètres en aval. Le bassin versant “Cère amont” (au barrage de Nèpes, 2.3 km en aval de Saint-Etienne-Cantalès) couvre une superficie de 735 km² et est alimenté par un réseau hydrographique de 850 km avec la Cère, la Jordanne et l’Authre comme principaux axes.